Finie la galère des courses d’épicerie en vrac en sachets fragiles et lourds à porter, voici arrivée une nouvelle génération d’épicerie en vrac, en ligne et en vélo !

Nous pouvons désormais nous faire livrer des bons produits d’épicerie bio à Lyon grâce à Vrac’n Roll,de manière plus pratique, plus économique et plus juste. Et il y a du choix : céréales, thé, pâtes, fruits secs, farine, sucre, épices, apéro, gâteaux, graines, confiserie, …

logo-vracnroll2

Le tout dans de jolis bocaux en verre consignés, ultra légers, transparents et surtout empilables ! Enfin du vrac rangé ;-). Ils résistent même au congélateur, au four et au micro-ondes. Une étiquette complète sur le bocal nous informe sur les ingrédients, allergènes et conseils de préparation de chaque produit.

Au delà de l’anti-gaspillage alimentaire assuré avec le vrac, l’écologie est intégrée jusqu’au cabas de livraison, issu du recyclage avec des cales en carton réutilisées.

Les prix de la livraison et de la consigne des bocaux sont clairement indiqués par souci de transparence.

Concrètement voici les étapes :

  • on choisit les produits dans l’épicerie en ligne www.vracnroll.com
  • on choisit la quantité souhaitée, en sélectionnant une taille de bocal parmi les 4 tailles S, M, L, XL, ou bien en renseignant une quantité précise
  • on choisit le créneau de 2h pour la livraison à vélo en semaine ou le week-end
  • on rend les bocaux vides directement au livreur et on est crédité sur notre compte pour les prochaines commandes

D’ailleurs pour la rentrée, Vrac’n Roll propose des nouveaux créneaux de livraison, le dimanche de 17h à 21h, et du lundi au vendredi entre 15h et 17h, pour le bureau par exemple.

J’ai déjà testé quelques bons produits, des gâteaux, des pâtes, des fruits secs, et aussi tout ce qu’il faut pour un petit déjeuner sain, ma nouvelle résolution : muesli, baies de goji, amandes, graines de lin et pépites de chocolat pour la gourmandise 😉 Testé, goûté, approuvé, miam !

Pour en savoir plus sur le concept et l’équipe qui se cache derrière cette nouvelle épicerie, voici le dernier article du Journal de l’Eco.

Et vous, quelles sont vos solutions de vrac ?

 

Publicités